Warning: main(../../../adsense.txt) [function.main]: failed to open stream: No such file or directory in /mnt/110/sda/d/a/www.flanker/mono/Texte/su-30/su-30.php on line 53

Warning: main() [function.include]: Failed opening '../../../adsense.txt' for inclusion (include_path='/mnt/110/sda/d/a/www.flanker/include:.:/usr/php4/lib/php') in /mnt/110/sda/d/a/www.flanker/mono/Texte/su-30/su-30.php on line 53

 

Su-30, le multi-rôle ...

 

 

 

 

 

SUKHOÏ SU-27 PU (T-10 PU) :

Il s'agit de la version biplace du Su-27 PD. Le développement a commencé en 1986 sous la direction de Igor Emelianov. Le 5ème prototype du Su-27 UB (T-10U-5) fut convertit en T-10PU. Auparavant le T-10U-2 fut doté d'une perche de ravitaillement en vol et fut notamment utilisé lors d'un vol allé-retour Moscou - Komsomolsk (13440 km) en 15 heures et 42 minutes et 4 ravitaillements en vol. Le fuselage a été renforcé pour permettre des décollages à une masse supérieure. Ces modifications ont été apportées sur les avions de pré-production que sont les T-10PU-5 et T-10PU-6 en été et automne 1988 et sont respectivement codés "05" et "06" bleu. Le T-10PU-5 effectua son premier vol le 3 décembre 1989. Ces deux appareils furent livrés sur la base de Aktubinsk pour évaluation. Le premier avion de production effectua son premier vol le 14 avril 1994. Cet appareil et le second T-10PU de production furent par la suite repeint dans une livrée blanc, bleu et rouge et codés 597 et 596 sur la dérive et sont utilisés par le "LII's test pilots aerobatic team". Entre 1994 et 1998, moins d'une dizaine d'appareils semblent avoir construis. Ils sont basés à Savostleyka et sont codés 50, 51, 52, 53 et 54. Sukhoï désignent désormais ces appareils sous le terme générique de Su-30 mais il ne semble pas que l'armée russe utilise cette désignation. Le Su-30 a fait ses débuts sur la scène international lors de l'Air Tatto 1997 lorsque les Su-30 "52" et "54" bleu se déplacèrent en Angleterre avec un Il-76MD.

SUKHOÏ SU-30 (K / M / MK) :

Ne trouvant pas de clients pour son Su-30 K (la version export du Su-30, Sukhoï développa le Su-30 M (multi-rôle) en lui ajoutant une capacité d'attaque au sol. La version export du Su-30 M et connu sous la désignation de Su-30 MK. Le Su-30 MK est un chasseur-bombardier à longue portée et à capacité multi-rôles équivalent au F-15E "Strike Eagle". Il peut faire de l'attaque au sol mais également gérer le combat aérien en dirigeant 4 autres appareils grâce à un système de transfert de données.

Le programme du Su-30 MK commença en 1991 avec le Su-30 codé "56". Sukhoï présenta le Su-27 UB codé "321" (pour l'anecdote c'est cet appareil que Nicolas Hulot a lamentablement "salit" au cours d'un vol un peu mouvementé) au salon du bourget 1993 comme étant un Su-30 MK mais il est aujourd'hui établit qu'il ne s'agissait bien que d'un simple Su-27 UB avec des pods en bout d'aile et des armements air-sol sous les ailes. Le Su-30 MK "56" vola pour  la première fois le 4 avril 1994. Le premier Su-30 de production (codé 597 blanc sur la dérive) fut par la suite transformé en démonstrateur du Su-30 MK et peint dans une belle livrée jaune, brune et grise avec le code "603" sur le fuselage avant. Il fut présenté au public pour la première fois au salon IDEX'93 à  Dubaï puis au salon FIDAE'94 au chili. Pour se rendre à Santiago du Chili, le Su-30 traversa l'Atlantique sur ses seuls réservoirs internes.

Les premiers Su-30 MK indiens ont été livrés en mars 1997 au squadron n° 24 "Hunting Hawks" basé à Pune. A partir de 1998, les appareils livrés étaient équipés d'une avionique française comportant une visualisation tête haute VEH 3000, une centrale inertielle hybridée GPS Totem et 7 écrans à cristaux liquides de Sextant Avionics. A terme, tous les Su-30 indiens devraient être portés au standard MKI. Le contrat initial portait sur un montant de 1,8 milliards de $.

Dernièrement, Sukhoï a un peu rationalisé les désignations. Sous le terme désormais générique de Su-30, se trouvent toutes les autres versions.

SUKHOÏ SU-30 K2 :

Le Su-30 K2 se présenterait comme un Su-30 avec un fuselage avant identique au Su-30 KUB. C'est à  dire avec un cockpit côte à côte et un radôme rond. Les premières études remonteraient à 1996. Pas plus d'informations a ce jour .

SUKHOÏ SU-30 MK2 :

Sous cette désignation se cache en fait la commande pour 28 machines passée en janvier 2003 par la Chine. La seule modification intervient au niveau du radar qui est désormais compatible avec l'emport d'armes air-surface, dont le missile supersonique Kh-31A. Les premiers Su-30 MK2 devraient être livrés en 2004. Ces appareils seront construits par l'usine KnAAPO de Komsomolsk-sur-l'Amour.

Caractéristiques :

Missions : Chasseur biplace en tandem multirôle.
Réacteurs : 2 Saturn / Lyulka AL-31F
Poussée : 2 x 122.58 kN avec P.C.
Dimensions :
Longueur : 21,94 m
Envergure : 14,70 m
Hauteur : 6,36 m
Masses :
A vide : 17 500 kg
Maxi au décollage : 33 500 kg
Charge militaire : 8 000 kg
Performances :
Vitesse maxi : 2 100 km/h
Plafond : 18 000 m
Rayon d'action haute altitude : 3 000 km
Rayon d'action avec ravitaillement : 5 200 km
Armements :
Bombes : AR-500, KAB-500KR et KAB-1500KR
Roquettes : B-8M-1 (20 x 80 mm) et B-13L (5 x 130 mm)
Missiles air-sol : Kh-29 L/T, Kh-31 A/P, KH-59M, etc...

© : J. Higgins
 
© : B. Domke
© : B. Domke
© : B. Domke
© : B. Domke
© : Ramon Berk
© : Right reserved
© : Right reserved
 
© : S. Augustesen
© : S. Augustesen
© : S. Augustesen
© : Alan Brown
 
 
 

 

 

 

 

[ TOP ]
Copyright © Aircraftstories - Mai 2003.
Texte tout droit réservé, reproduction interdite sans autorisation de l'auteur.