Warning: main(../../../adsense.txt) [function.main]: failed to open stream: No such file or directory in /mnt/110/sda/d/a/www.flanker/mono/Texte/su27ub/su27ub.php on line 53

Warning: main() [function.include]: Failed opening '../../../adsense.txt' for inclusion (include_path='/mnt/110/sda/d/a/www.flanker/include:.:/usr/php4/lib/php') in /mnt/110/sda/d/a/www.flanker/mono/Texte/su27ub/su27ub.php on line 53

 

Su-27 UB (T-10U) Flanker C

 

 

 

 

 

Dès le début du programme, une version biplace fut envisagée. Cependant la réalisation de celle-ci ne pu commencer afin la fin de la "re-conception" du T-10 original. Les versions biplaces des avions de chasse sont peu souvent mises en avant. Pourtant elles sont presque indispensables pour introduire un nouveau chasseur dans une force aérienne. Lorsque les premiers Su-27 entrèrent en service, les régiments reçurent des Mig-23UB et des Mig-29UB pour l'entraînement. Lors de la conception du biplace, les ingénieurs de Sukhoï essayèrent au maximum de minimiser les différences entre les deux versions : même dimensions, même centre de gravité, même capacité en carburant, même qualité de vols, même équipements, etc . Les premiers essais en soufflerie confirmèrent que le biplace avait les mêmes caractéristiques aérodynamiques que le monoplace.

Une autre caractéristique intéressante de cette version biplace est sa complète aptitude au combat. En effet, et contrairement au Mig-29 UB par exemple, elle possède un radar identique à la version monoplace de même qu'une capacité d'emport en armement. Le second cockpit est placé en arrière et est surélevé fournissant  un champ de vision exceptionnel (ce qui n'est pas le cas de bon nombre de versions biplaces d'autres versions d'avions de combats soviétiques) à l'instructeur ou à l'élève pilote. Les deux cockpits sont placés sous une importante verrière monobloc. Les instruments sont quasiment identiques d'un poste a l'autre. Le HUD du second poste étant un simple "répéteur" de celui du poste avant.

Cette version a effectué son premier vol le 7 mars 1985 aux mains de Nikolaï Sadovnikov. La masse a vide est supérieure de 1120 kg par rapport à la version monoplace réduisant la vitesse de 70 km/h à basse altitude et de 155 à haute altitude. La distance nécessaire au décollage nécessite 30 mètres supplémentaires. Le rayon d'action est diminué mais dans de faible proportion. (certaines sources mentionnent 100 km, d'autres 600 .)

Le premier prototype du Su-27UB de même que les premiers appareils de pré-série furent construis selon les mêmes "standards" que les monoplaces, a savoir un cône de queue sans les renflements contenant les lance-leurres et des saumons de dérives non "brisés" (avec présence d'antennes sur le bord d'attaque de celle-ci). Après son premier vol, le premier prototype reçut des saumons de dérives brises et le code "01" sur le fuselage. Les gouvernes de direction sont plus petites.

Les Su-27UB de série reçurent par la suite toutes les modifications aérodynamiques et structurelles des monoplaces. Les derniers exemplaires de série virent leur masse maximale au décollage augmentée de 3050 kg. Avant 1986, les Su-27UB étaient produits à Moscou et à Komsomolsk. Depuis, ils le sont à Irkutsk.

Les premières images du Su-27UB n'ont pas été publiées avant le début de l'année 1989, soit seulement quelques mois avant les débuts au salon du bourget. Le rôle primaire du Su-27UB reste l'entraînement des pilotes, mais certains appareils sont utilisés comme "chase-plane" ou comme support d'expériences médicales comme le Su-27 UB code "16 rouge" de l'institut médical et aérospatial basé à Lipetsk.

 

© : Sukhoï
© : Sukhoï
© : J. Sarens
© : I. Azzopardi
© : Right Reserved
© : Right Reserved
© : Right Reserved
© : Right Reserved
© : S. Zhvansky

 

 

 

 

[ TOP ]
Copyright © Aircraftstories - Mai 2003.
Texte tout droit réservé, reproduction interdite sans autorisation de l'auteur.