Warning: main(../../../adsense.txt) [function.main]: failed to open stream: No such file or directory in /mnt/110/sda/d/a/www.flanker/mono/Texte/t10s/t10s.php on line 53

Warning: main() [function.include]: Failed opening '../../../adsense.txt' for inclusion (include_path='/mnt/110/sda/d/a/www.flanker/include:.:/usr/php4/lib/php') in /mnt/110/sda/d/a/www.flanker/mono/Texte/t10s/t10s.php on line 53

 

T-10S, l'aboutissement.

 

 

 

 

 

La décision de revoir entièrement la conception de l'appareil fut donc prise en 1979. Cette nouvelle version reçut la  désignation de T-10S. Les prototypes T-10-7 et T-10-12 qui étaient en construction furent prélevés et achevés en temps que T-10S-1 (vers la fin de l'année 1980) et T-10S-2. Vladimir S. Ilyushin fit voler le prototype T-10S-1 le 20 avril 1981 mais cet avion s'écrasa le 3 septembre 1981 au cours d'un vol d'endurance, l'appareil étant à cours de carburant . Le second prototype s'écrasa le 23 décembre 1981 au cours d'un vol  d'essais à la vitesse maximal de Mach 2,35. Son pilote, Alexander Komarov, fut tué.

Entre le T-10 et le T-10S, on peut constater de très importantes modifications. A tel point que si l'on y regarde de près, il s'agit vraiment de deux avions totalement différents. Les représentants de Sukhoï ont été jusqu'à déclarer, non sans un certain humour, que seul la roue avant et le siège éjectable étaient communs aux deux machines.

Les principales modifications introduites sont les suivantes :

- La forme générale de la voilure à été totalement revue. Le bord d'attaque et les saumons de voilure ont été modifiés. Ailerons et volets ont été remplacés par des flaperons. La surface alaire passe de 59,4 m² à 62 m².
- Afin de réduire la traînée, le fuselage avant vit sa forme modifiée et le réservoirs de carburant qu'il incorpore augmenta de capacité.
- Les entrées d'air gardèrent leurs formes mais un "bouclier grillagé" prit place à l'intérieur pour empêcher la pénétration de corps étrangers pendant le déploiement sur des terrains non préparés.
- Un cône de queue fut ajouté pour accroître la manoeuvrabilité aux grands angles d'attaques et la stabilité latérale. Il contient un parachute-frein et 13 APP-50 (contenant chacun 3 cartouches de 50-mm de chaff ou flares).
- Les empennages ont été redessinés et leur implantation modifiée afin d'améliorer la stabilité latérale.
- Des quilles stabilisatrices ont fait leur apparition sous l'arrière du fuselage.
- De simple flux sur le T-10, les réacteurs sont passés double flux sur l'avion de série ce qui se traduit par une modification profonde des formes du fuselage. Les tuyères sont désormais visibles.
- Le train avant ne s'escamote plus vers l'arrière mais vers l'avant.
- Les deux aérofreins ventraux (qui servaient de trappe au train principal) se sont mués en un unique aérofrein dorsal style F-15 de 2,6 m².
Toutes ces modifications améliorèrent considérablement les performances du T-10. Les prototypes suivants furent le T-10-15 et le T-10-17 qui rejoignirent le programme d'essais en 1982. Le T-10-14 étant une cellule d'essais statiques.  Le premier Su-27 de pré-série effectua son premier vol le 2 juin 1982 aux mains d'Aleksander Isakov. L'année suivante, l'usine de Komsomolsk-sur-l'Amour produisit 9 autres T-10S : les T-10-18, -20, -21, -22, -23, 24, -25, -26 et -27. Aux cours des essais le T-10-17 fut gravement endommagé tandis que le T-10-21 fut perdu. Tous les deux à causes de la perte d'un morceau de la voilure.

L'OTAN attribua au T-10S (à partir de T-10-22) la désignation de "Flanker-B". Les premiers T-10S diffèrent quelques peu du Su-27 de série. Les premiers appareils ont gardé les "barrières" anti-flutté sur le bord d'attaque des dérives et leurs saumons ne sont pas "brisés". De plus, le cône de queue n'a pas de prolongement de chaque coté. Le tube de pitôt est également très long.

© : Sukhoï
 
© : Sukhoï
 
© : Sukhoï
 
© : Sukhoï
 
© : Sukhoï
 
© : Right reserved
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

[ TOP ]
Copyright © Aircraftstories - Mai 2003.
Texte tout droit réservé, reproduction interdite sans autorisation de l'auteur.