Warning: main(../../../adsense.txt) [function.main]: failed to open stream: No such file or directory in /mnt/110/sda/d/a/www.flanker/mono/Texte/su-32/su-32.php on line 53

Warning: main() [function.include]: Failed opening '../../../adsense.txt' for inclusion (include_path='/mnt/110/sda/d/a/www.flanker/include:.:/usr/php4/lib/php') in /mnt/110/sda/d/a/www.flanker/mono/Texte/su-32/su-32.php on line 53

 

Su-27 IB / 34 / 32 / 32 FN / 32 MF

 

 

 

 

 

... ou comment se perdre dans les désignations .

Pendant les années 70 et 80, la flotte d'avions de combat tactique soviétiques étaient principalement constituées de Mig-27, Su-17 et -24.  Mais la décennie suivante vit apparaître une nouvelle génération d'armements (dit intelligent : bombes et missiles guides laser, missile de croisière) et il devint évident qu'une nouvelle génération d'appareil multi-role devait être conçut. Le Su-27 semblait parfaitement convenir comme base de ce nouvel appareil devant combiner une bonne vitesse et une capacité d'emport importante. Au début du programme, le Su-27 UB  fut choisit. Les principales modifications devaient être une augmentation de la masse maximale et d'emport, l'amélioration du système d'armes et de navigation et la qualification d'emport de nouveaux armements. L'appareil devait conserver une bonne manouvrabilité en combat aérien. Au fut et mesure de l'avancement des études, il devint évident que la configuration en tandem n'était pas la meilleure et une configuration "cote à cote" fut choisit à l'instar du Su-24 et du F-111. Cela permettait un meilleur échange et une meilleure coordination entre les membres d'équipage. Des plans canards furent aussi ajoutés afin de permettre une bonne stabilité pendant toutes les phases de vol. Afin de gagner en masse, les entrées d'air ne comportaient plus d'éléments mobiles et les dérives ventrales disparurent. Le fuselage avant et central, du fait de la nouvelle position du cockpit fut entièrement remanié permettant au passage l'augmentation du volume des réservoirs de fuselage.  Les très grandes dimensions de ce cockpit permettraient aux pilotes de se lever, de s'allonger, voire même de prendre des repas chauds. Comme sur le Su-25, la cabine est protégée par un blindage de 17 millimètres. Elle est également climatisée. Le radôme pris une forme aplatit. La capacité interne en carburant fut augmenté de 30 % et la masse maxi au décollage de 50 %. Le train avant se compose désormais d'un diabolo a deux roues.

Sukhoï décida de construire un démonstrateur incorporant toutes ces modifications aérodynamiques et structurales : le Su-27 IB.  Un Su-27 UB de série fut prélevé et la modification commença en 1990. Il prit la désignation interne de T-10V-1 et codé "42". Il effectua son premier vol le 13 avril 1990 avec comme pilote Anatoly Ivanov. Au cours des vols suivants, le comportement aérodynamique fut testé de même que des ravitaillements en vol furent effectués. Pendant l'été 1990, le Su-27 IB fut envoyé sur la base aéronavale de Saki en Crimée pour que le président Mikhael Gorbatchev puisse le voir pendant qu'il prenait part aux exercices de la flotte de la mer noire. Le président visita le porte-avions "Tbilisi" et le chef de l'OKB Sukhoï profita de l'occasion pour montrer le nouvel appareil. Le Su-27 IB effectua donc des approches et un correspondant de l'agence ITAR-TASS se trouvait a bord et pris des clichés du nouvel appareil. Cette photo fut la première photo publique du Su-27 IB. Elle jeta aussi le trouble car le nouvel appareil fut considéré comme un appareil destine a être embarqué alors que ce n'était absolument pas le cas (il ne possédait pas de crosse ni de train renforcé pour les opérations sur porte-avions). L'ambiguïté resta jusqu'en 1992, date à laquelle le Su-27 IB (pour Istrebitel-Bombardirovshtchik : chasseur-bombardier) fut présenté au salon de Moscou comme un chasseur-bombardier.

Le premier appareil de production T-10V-2 (codé "43) fut désigné Su-34 et produit en 1993. Ce qui n'est pas sans poser quelques problèmes, puisque cette appellation désigne également une variante améliorée du Su-25, le Su-25 T ...

Comparé au Su-27 IB, il incorporait de nombreuses modifications : dérives agrandies contenant des réservoirs de carburant, un carénage arrière prolongé renfermant un radar de détection sur 360° pour le Su-34 et un détecteur d'anomalie magnétique pour le su-32 FN. L'atterrisseur principal est équipé de deux roues en tandem, à la manière du MIG-31. 4 points d'emport sous chaque aile. Absence d'IRST. Sa motorisation est assurée par 2 réacteurs NPO / Saturn - Lyulka AL-31F de 13 000 kg de poussée.  Il effectua son premier vol le 18 décembre 1993.

Le premier appareil de série (T10V-5 codé "45") vola pour la première fois le 28 décembre 1994 et participa au salon du bourget en 1995 sous la désignation de Su-32 FN (pour Fighter Naval). Sa mission principale est la patrouille et l'attaque maritime a l'aide de missiles anti-navires supersoniques. Il dispose d'un système de tir approprié et d'un magnétomètre dans le cône de queue. En 1996 et 1997, deux autres Su-34 sont sortit des chaînes d'assemblage. Le premier d'entre eux (codé "44") participa au bourget 1997 toujours sous la désignation de Su-32 FN. En 1999, il pris celle de Su-32 MF pour Multi-missions Fighter.

Le Su-34 est détenteur de plusieurs records du monde dans sa catégorie. Par exemple, le 28 juillet 1999, il grimpa à une altitude de 14 727 mètres avec une charge de 5 tonnes. La FAI enregistra officiellement 5 records le 29 mars 2000.

L'armement du Su-34 se compose principalement de :

- Missiles  Kh-29T, Kh-29L, Kh-25ML, S-25LD, Kh-59M et Kh-31A.
- Bombes KAB-500Kr et KAB-500L
- Missiles air-air R-27, R-73 et R-77.
Sa charge maximale est de 8 tonnes.
Aux dernières nouvelles, seule la désignation de Su-32 subsisterait. Le septième appareil (codé "47") a volé le 22 décembre 2000 et le huitième devrait voler au début de l'année 2004. Il sera doté d'un système de navigation et d'attaque modernisé. Trois Su-32 sont en évaluation a Akhtubinsk et les autres au centre d'essais en vol de Joukovski. A noter qu'une version équivalente au EA6B Prowler est aussi envisagée. Elle serait équipée de 2 pods de contre-mesure électronique Sorbtsya L005S en bout d'ailes et de deux nacelles L175V sous les ailes. Bien entendu des missiles anti-radars feront partie de la panoplie.

Caractéristiques :

Missions : Avion biplace d'attaque tactique et anti-navires
Réacteurs : 2 Saturn / Lyulka AL-31F
Poussée : 2 x 74,53 kN à sec, 2 x 122,58 kN avec P.C.
Dimensions :
Longueur : 25,20 m
Envergure : 14,70 m
Hauteur : 6,50 m
Masses :
A vide : 20 000 kg
Maxi au décollage : 45 100 kg
Charge militaire : 8 000 kg
Performances :
Vitesse maxi : 1 900 km/h
Plafond : 14 000 m
Rayon d'action haute altitude : 4 000 km
Rayon d'action avec ravitaillement : 14 000 km  
 
 

 

 

 

 

 

 

© : Right reserved
© : Right reserved
© : Right reserved
© : TASS
© : Right reserved
© : Right reserved
© : Right reserved
© : F. Breitenmoser
© : F. Breitenmoser
© : F. Breitenmoser
© : F. Breitenmoser
© : F. Breitenmoser
© : F. Breitenmoser
© : Colin K. Work
© : Colin K. Work
© : Colin K. Work
© : P. Noret
© : P. Noret
© : P. Noret
© : M. Rozenkranz
© : Right reserved
© : Right reserved

 

 

 

 

[ TOP ]
Copyright © Aircraftstories - Mai 2003.
Texte tout droit réservé, reproduction interdite sans autorisation de l'auteur.